---Back to le-hub.hear.fr

Hacking Urbain / préparatifs / Tunis-8-10-nov-2021

Accueillis par L’Art Rue et accompagnés de Virginie Carter et Adrien Maufay de la Rara Woulib, nous avons passé 3 journées à parcourir la ville et à rencontrer différents acteurs de la vie culturelle et sociale de Tunis en prévision du cycle Haking Urbain > Marseille-Strasbourg-Tunis

Hatem Bouriel, Journaliste, animateur d’une émission culturelle sur RTCI, il est l’ancien directeur du Musée du Cinéma à Tunis et l’un des critiques cinématographiques les plus reconnus en Tunisie. Hatem Bouriel nous a fait découvrir une Médina historique et en partie cachée.

Xavier Bresnu, chef de projet de Ftartchi
Ftartchi est un service de traiteur qui cherche à établir un nouveau modèle d’économie collaborative dans le domaine de la restauration.

Akrem Mahjourbi & Raed Gnichi
En 2019 et sans aucune connaissance en danse contemporaine, ces deux jeunes hommes de la médina ont participé à la création chorégraphique de Serge-Aimé Coulibaly « iMedine » (voir la video)
Depuis, ils continuent leur apprentissage dans le domaine artistique en rejoignant l’architecte et designer français Thomas Egoumenides sur la résidence « Rascal »

Bahaleen Bahaleen, est un groupe de chercheurs activistes basé à Amann en Jordanie, invités par l’Art Rue pour le séminaire Thaqafa Daayer Maydoor / All-Around Culture

Ghazi Benouir
Habitant de la médina ayant une connaissance de ses faubourgs et ses habitants, Ghazi a participé sur des projets contextuels tels que « 0904 » de l’artiste plasticien Malek Gnaoui, « ABC #3 » de Thomas Bellinck et « Contre-Musée sur les Libertés Individuelles » portée par des citoyens muséologues.
0904 Malek Gnaoui – YouTube
ABC#3 | Thomas Bellinck
Ouverture publique du Contre musée des libertés individuelles – YouTube

Ghazi nous a amené à la rencontre d’une Medina populaire, sa Medina, une ville bien différente de la Medina ‘classique’ visitée la veille avec Hatem Bouriel

Bochra Triki
Artiste, activiste tunisienne ayant cofondée l’association féministe CHOUF, porteuse du festival Choftouhonna. Elle a dirigé le programme podcast au sein du journal d’investigation Inkifada , elle est aussi membre des citoyens muséologues « Le Contre-Musée sur les Libertés Individuelles ».
Bochra nous a amené sur les lieux marquants de la révolution de 2011 et particulièrement ceux du  14 janvier, jour historique de la fuite de Ben Ali. C’est à partir de témoignages de personnes impliquées dans cette journée qu’elle a produit le podcast géolocalisé  Les sons du 14 janvier – Inkyfada

Essia Jaibi
Metteure en scène et membre des citoyens muséologues sur « Le Contre-Musée sur les Libertés Individuelles », elle a axé ses recherches académiques sur l’interaction entre l’art et la cité, ce qui lui a permis de rencontrer plusieurs professionnels des arts de la rue.
Métamorphose#2 – L’Art Rue (lartrue.org)

Mohamed El Melki et Yemen Labidi, circassiens spécialisés en mat chinois (video)

Karima El Trabelsi, jeune réalisatrice de cinéma

Rym Abid, Directrice du département Design de l’I-S-B-A-T (Institut Supérieur des Beaux-Arts de Tunisie)

DEBO, collectif d’artistes et d’activistes de la scène Hip-Hop tunisienne… un petit appartement du centre ville occupé par un groupe fluctuant et bouillonnant de 70 personnes site internet


un grand merci à Jan Goossens et à Aisha Zaied pour la mise en place et l’organisation de ce séjour



Les commentaires sont fermés.

Aller à la barre d’outils