---Back to le-hub.hear.fr

Play-Urban-Mayotte-Royaume des Fleurs-24-09-21- esquisser#4 – Karim Abdallah

J’ai emmené les étudiants au stade de Petite Terre qui est chargé de souvenirs pour moi. On n’avait pas de lieu pour danser, alors on venait au stade où au parking du collège de l’Abattoir, la nuit ou le matin. Ça me rend triste de parler de ces souvenirs difficiles. Mon projet est de parler de mon histoire de danseur sur Petite Terre. Les étudiants strasbourgeois vont m’aider à réaliser ce projet.


Vendredi 24 et samedi 25 septembre, sur 2 après-midi et débuts sont présentés dans les espaces urbains et naturels de Grande Terre une série d’esquisses de projets (performances, installations, vidéos…) quelque chose d’un geste en devenir s’y lit. Les projets ne sont pas finalisés, comment auraient-ils pu l’être en 3 semaines de résidence alors que les étudiants de Strasbourg et de La Réunion venaient à Mayotte pour la première fois. Il leur fallait avant tout commencer à comprendre où ils mettaient les pieds afin produire des gestes suffisamment en résonance avec les réalités très complexes de l’ile. Certains projets devraient être poursuivis prochainement d’autant que certains étudiants nomment leur désir de prolonger un temps leur présence ici.

Je m’appelle Abdallah Karim et on me surnomme Brosse à dents. J’habite à Labattoir. Mon père s’appelle Abdallah Hassane, ma mère s’appelle Fatima Mohamed, ils sont Comoriens. J’ai grandi avec mon père à Mayotte, où je suis né. Mes grands-parents sont des Comores et je ne les connais pas. Je me sens bien et pas bien ici parce que j’ai encore des problèmes de papiers à cause d’une faute sur mon nom de famille. C’est dur mais maintenant mon dossier est complet. On va m’appeler. 

Je danse depuis tout petit et, ici, je continue à pratiquer plusieurs danses. Le Royaume pour moi, c’est une autre famille. Avant je ne parlais pas, j’étais dans ma bulle, sans projet. Maintenant ça va mieux. Le Royaume a changé ma vie. 

 



Les commentaires sont fermés.

Aller à la barre d’outils