---Back to le-hub.hear.fr

E-PROTOCHORÉGRAPHIES
Youri Martin

Depuis le début, je me suis jamais mis face à la douleur de la situation. J’ai juste fait comme si tout allait bien, j’ai un peu volontairement ignoré, pour pas me laisser crever. Je suis sorti à deux heures du matin, parce que j’en pouvais plus. Il me fallait une clope, PNL dans les oreilles et voir la lune. Les films bidons
dont je me moque habituellement genre Blade Runner avaient raison: y’avait rien dans la rue à part un Deliveroo qui passait en écoutant Thérapie Taxi à fond, l’enfer est donc arrivé sur terre. J’ai lu dans la même journée que Chernobyl était en feu. 2020, tu peux arrêter, on a compris, la blague est un peu longue là. Puis aussi, j’ai vu pour les flics. J’ai vu qu’on se prenait des amendes parce qu’on existait juste, j’ai entendu dire de la part de gens qu’on jamais eu peur des flics que ça y est: ça les mettait mal à l’aise de
voir l’uniforme. J’ai passé la tête par la fenêtre et j’en ai vu deux, trop fiers d’être les rois de la rue, tout seul. C’est rare.

(…)

pour lire la suite c’est ici



Laisser un commentaire

*

Aller à la barre d’outils