---Back to le-hub.hear.fr

LE MARCHÉ DE LA MEINAU
Ines Guelfucci

 

Espaces confondus

Le marché de la Meinau est une fenêtre sur le monde, mais comment y faire des photos quand on vient de l’extérieur en évitant le sentiment d’intrusion et le malaise.

Quel moyen inventer pour résoudre ce problème ? 

J’ai installé une vitre-miroir sur une structure en bois qui sépare l’espace de l’observateur et celui de l’observé. 

La photographie prise au travers de cette vitre réfléchissante réunit les espaces, et redonne sa place à l’individu.

La barrière physique visible annule la barrière mentale invisible et crée un seul espace, partagé et commun, le spectateur-intrus disparait.



Laisser un commentaire

*

Aller à la barre d’outils