---Back to le-hub.hear.fr

Conakry – Univers des Mots
Anton Grandcoin – Gabrielle Ritz

Anton Grandcoin et Gabrielle Ritz (étudiante de La Cambre) on travaillé ensemble sur la mise en scène et la scénographie d’un spectacle conçu par l’écrivain camerounais Lionel Manga et interprété par la troupe d’acrobates de la Cie de cirque Tangbata basée à Conakry. Ce spectacle intitulé ‘Les survivants’ a été présenté sur le petit terrain de la ferme Kaporo à Conakry puis dans le jardin du CCFG (Centre Cutlturel Franco Guinéen)

Anton Grandcoin, Gabrielle Ritz et les acrobates de la Cie Tangbata

Le portique a été conçu par les étudiants du programme [a]FA de l’école d’architecture de Vienne (Autriche)


LA FERME KAPORO un texte d’Anton Grandcoin

A la ferme Kaporo, on trouve plein de choses, surtout si l’on ne cherche rien de particulier. Des gens qui attendent et des gens qui réparent ; des gens qui mélangent et des gens qui parlent. Il y a ceux qui soudent, celles qui cuisinent, celles qui comptent et ceux qui désossent. Certains briquettent, les autres regardent ; on roule, on court, on trébuche entre les maison de plastique et de métal. Celui qui est passé par là en garde un souvenir halluciné, un souvenir fait de poètes qui déclament, de tractopelles qui dansent et de corps pliés en deux. Au milieu de la ferme, on trouve un grand carré de terre battue de trente mètre de côté, habité par quelques survivants. Survivants est le nom que l’on donne aux gens entre vingt et trente ans, ayant ainsi dépassé l’âge présentant le plus de risques de mourir : maladies ou accidents causent de terribles ravagent parmi les plus jeunes. Après avoir survécu, ces personnes se retrouvent à la ferme Kaporo. Dans ce carré de terre battue entouré d’une muraille de tôles, le quotidien prend des airs de tragédie, tandis que les événements les plus incroyables se déroulent sous le regard impassible des buveurs attablés aux terrasses des cafés qui bordent cette place. (…)

TERRAIN-KIPÉ-KAPORO


Laisser un commentaire

*

Aller à la barre d’outils