---Back to le-hub.hear.fr

Conakry – Univers des Mots
Nathania Périclès

Nathania Périclès a travaillé sur le spectacle M119 Autopsie (un texte d’Hermine Yollo, mis en scène par Laurent Hatat) à la fois en tant que scénographe et comédienne. Ce projet a été conçu dans la cour de Bomboya une maison du quartier Kipé-Kaporo à Conakry.

BOMBOYA


 

 

 

Ainsi, tout a commencé dans la souffrance, la peur et loppression. Puis un jour, puis une première fois, Conakry. Quas-tu à mapprendre ? quas-tu à révéler à ton enfant?

Ainsi, Nos regards complices, aujourdhui à nouveau mélangés. Malgré la misère qui tentoure, cest ainsi que je désire te connaitre.  Parle-moi de toi; de tes femmes, de tes artistes et de tes enfants. Raconte-moi tout comme si rien ne nous avait séparé. Apprends-moi ce quest une femme noire dans ce monde. Dis-moi ce quon ne ma jamais dit. Donne-moi une raison d’être, Afrique.

Ne m’as-tu pas reconnu? je n’ai pas changé, nous nous sommes juste égarés, un instant, une éternité. Ouvre-toi car je nai pas fait tous ce chemin pour rien. Il me fallait une raison pour frapper à ta porte, il me faillait quelque chose pour nous aider à nous retrouver. Cette chose, ce nest pas ce tu vois, ce nest pas ce quon t’a dit, ce nest ni ce projet ni le soleil. Cette chose, cest la prison.  Tu sais à quel point je suis encore attachée à lemprisonnement qua connu mon père? Tu sais à quel point lemprisonnement peut nous rappeler lesclavage? Alors même en étant dans tes bras je reste enfermée dans ce passé qui memprisonne et me rend sombre. Parle-moi de mes peurs de mes traumatismes et de mes tristesses. Je te dirai à quel point je suis ton enfant. Que vas-tu faire de moi ? que vas-tu m’apporter ? Le deuil, la misère et la peur ont pris tous ce quils restaient de moi.

Ainsi, je ne m’éloignerai plus jamais de toi car ce ne sont désormais plus les chaines qui nous relient les unes aux autres. Que la peur et la tristesse quittent à jamais nos vies pour quon puisse se tenir la main constamment.

Nathania Périclès



Laisser un commentaire

*

Aller à la barre d’outils